Justin Kashara demande à Denis Mukwege de réparer la RDC

Justin Kashara est le président du conseil d’administration de l’organisation Amani na Tumaini Kwetu, ATK. Une organisation membre de la synergie des organisations des droits de l’homme constituée de plus de 200 Organisation. Synergie  qui a remis le prix « Mtetezi wa Haki » à Denis Mukwege le vendredi 30 mars dernier.

C’est une véritable déclaration d’amour de ce jeune à Denis Mukwege à qui il demande de ne plus rester « l’homme qui répare les femmes » mais l’homme qui va réparer le Congo.

Pour lui, en multipliant les manœuvres, le pouvoir de Kinshasa a peur du Docteur Mukwege et veut lui forcer à quitter dans son cercle de Panzi.

Il appelle Denis Mukwege à être le leader des mouvements citoyens et des organisations de la société civile qui n’ont pas de « leader moral en qui se confier » pour canaliser les aspirations du peuple entier.

« Il me semble que seul Mukwege n’est pas encore conscient du tout; de ce qu’il est et qui fait peur au pouvoir de Kinshasa ! La cloche a sonné, l’heure est arrivée. A mon avis, le pouvoir est entrain de lui forcer pour sortir enfin, dans son cercle de Panzi avec le nom de l’homme qui répare les femmes, qui doit déjà changer à l’homme qui va réparer le Congo. En unissant et en canalisant les revendications des mouvements citoyens, associatifs, qui se trouvent en ce moment sans leader moral en qui se confier, fatigué des politiciens ne servant que leurs intérêts égoïstes sans amour ni compassion au peuple. Rendre possible un nouveau Congo dans lequel on trouve des réponses réelles aux aspirations sociales de la grande majorité des Congolais à travers la démocratie participative et la participation active citoyenne dans la reconstruction de ce nouveau Congo ».

Pourquoi cet appel en ce moment et quelle es sa motivation alors qu’il est à l’extérieur du pays, Justin Kashara est clair : Je ne le connais pas personnellement mais ses œuvres sur terrain en faveur de notre pays parlent. Des actions qu’il promet de relayer dans sa base au pays.

 « Uniquement convaincu par ses actions et son compromis social que nous témoignons sur le terrain, déterminé et sans avoir une quelconque relation avec le Docteur, notre Organisation ATK (Amani na Tumaini Kwetu) va le soutenir. En parlant de ses actions dans nos bases partout au Sud-Kivu et comme maintenant au niveau international dans notre séjour en Europe afin de faire comprendre au gouvernement de Kinshasa et les institutions de la communauté internationale que la population du Sud-Kivu et du Congo en générale soutenons et nous sommes reconnaissants des actions du Docteur Mukwege. Pas uniquement pour les femmes et les fillettes violées, mais aussi pour toute la population en générale ».

« C’est dans cette même idée comme membre de la synergie des Organisations des défenses des droits de l’homme au Sud -Kivu notre Organisation ATK a soutenu le prix Mtetezi en guise de reconnaissance et de soutien des actions du docteur » conclut ce jeune.

partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 − 16 =