Alerte sur la situation des déplacés internes dans le groupement de Kigoma (Sud-Kivu).

La situation humanitaire  des déplacés internes dans le groupement de Kigoma situé dans les moyen et haut plateaux du territoire d’Uvira, collectivité chefferie de Bafuluri, reste alarmante et préoccupante.

Désespérées suite a leur situation ; un constat fait sur terrain par  le chargé des questions humanitaires au sein de l’Organisation Amani na Tumaini Kwetu  ATK en sigle, qui  nous pousse a n’est pas resté indifférent à cette stricte et préoccupante situation, en appelant ainsi à tous les acteurs humanitaires et des personnes bonne foi de poser un geste d’assistance à ces frères et sœurs déplacés internes dans le territoire d’Uvira.

Selon le bureau de la Commission Nationale pour le Réfugiés antenne d’Uvira contacté à ce sujet, affirme qu’à présent,  ces déplacés internes sont estimés à 12000 dans le territoire d’Uvira.

Ceci, est survenu suite  aux affrontements de la FARDC contre les MAÏ MAÏ YAKUTUMBA dans leur tentative d’incursion à la cité d’Uvira, survenue  en date du 16/11/2017. Ces MAÏ MAÏ YAKUTUMBA  avaient été fortement repoussés par l’armée régulière Congolaise la FARDC.

partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 13 =